Les Européens se ruent sur les fruits et légumes marocains

Suite aux perturbations causées par la pandémie de coronavirus au sein de la production agricole espagnole, italienne et portugaise, les acheteurs européens se précipitent pour acheter des fruits et légumes marocains, devenus des produits de grande consommation.

« En raison du manque de travailleurs agricoles en Espagne, principal fournisseur du marché européen, la demande de produits agricoles marocains a augmenté ces derniers jours, principalement pour les tomates, les courgettes, les poivrons, les aubergines, les oranges et les mandarines », a déclaré Lahcen Aderdour, président de l'Association des producteurs et exportateurs de fruits et légumes, à northafricapost.com (en anglais).

Selon les professionnels marocains, un nombre croissant de commandes ont été passées par des entreprises agroalimentaires de France, d'Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et également d'Amérique du Nord.

Les États-Unis et le Canada sont de grands consommateurs de fruits et légumes espagnols, italiens et portugais. Le secteur agricole espagnol fonctionne actuellement à 10 % de sa capacité, tandis que l'Italie et le Portugal sont presque au point mort. Cela explique la forte demande de produits agricoles marocains, en particulier les oranges et les mandarines.

Le secteur agricole marocain contribue à hauteur de 19 pc au PIB national et emploie plus de 4 millions de personnes, dont environ 100 000 dans l'agro-industrie. Il joue un rôle clé dans les équilibres macroéconomiques du pays. Il soutient le revenu de 80 pc des 14 millions de ruraux qui travaillent dans le secteur agricole, qui a souffert de la faiblesse des investissements et de la productivité.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)