De l’eau recyclée pour la culture des tomates australiennes

L’Université d’Australie du Sud s’est intéressée à l’usage de différentes qualités d’eau sur les cultures en serre. L’étude a révélé que les eaux usées recyclées surpassent à la fois les eaux souterraines et un mélange de 50 % d’eaux souterraines et de 50 % d’eaux usées recyclées.

Jeet Chand, chercheur principal et candidat au doctorat à l’UniSA, a précisé que les producteurs utilisant des stratégies d’irrigation déficitaire (irrigation qui limite l’arrosage de manière contrôlée) était la garantie d'une efficacité maximale de l’eau tout en maintenant d’excellents niveaux de croissance et de rendement des cultures. « L’eau est une denrée extrêmement précieuse dans les régions agricoles sèches et arides, ce qui rend les stratégies d’irrigation efficaces et les sources d’eau alternatives essentielles pour la production agricole », explique Jeet Chand.

« L’irrigation déficitaire est une stratégie couramment utilisée par les agriculteurs pour minimiser l’utilisation de l’eau tout en maximisant la productivité des cultures, mais trouver l’équilibre le plus efficace pour les produits cultivés en serre peut être délicat. Ainsi, les eaux recyclées offrent une bonne perspective dans la culture des tomates ».

 


Source : agrimaroc.ma


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)