L'exportateur polonais de pommes navigue en douceur

« Les accords signés avec les chaînes de supermarchés nous apportent une stabilité financière »

Les pommes polonaises ont comblé les lacunes laissées par la baisse de production des Pays-Bas et de la Belgique. La demande a été relativement faible dans l'ensemble, mais grâce à de solides accords avec les supermarchés, la saison a été jusqu'à présent stable. Avec l'augmentation des volumes commandés en provenance d'Égypte, les prochains mois seront plutôt chargés pour l'entreprise Appolonia.

Pour l'exportateur de pommes polonais, la saison a été en grande partie calme. Selon Jakub Krawczyk, responsable des exportations pour Appolonia, les accords avec les supermarchés ont assuré leur stabilité : « Nous n'avons eu aucune difficulté à vendre nos pommes pendant la saison, en partie grâce à la taille de notre consortium Appolonia, l'un des plus importants de Pologne.

« Le consortium combine les capacités de production de nombreuses usines de conditionnement et utilise une stratégie de vente diversifiée pour les différentes régions où nous exportons nos produits. Nous avons signé des accords avec de nombreuses chaînes de supermarchés, ainsi qu'avec d'autres entités, pour des livraisons de pommes polonaises tout au long de l'année, ce qui nous garantit une certaine stabilité. D'après notre expérience, nous savons que chaque saison est différente et qu'il y a toujours des régions au hasard qui finissent par commander une quantité moindre dans une saison donnée. C'est pourquoi il est si important de répartir notre clientèle dans le monde entier, car cela permet de compenser les régions où la demande diminue pendant une saison ».

Bien que la production de pommes en Pologne augmente chaque année, c'est la météo qui détermine quelle quantité de cette production survit à la saison. Jakub Krawczyk affirme que le gel et la grêle font perdre à la Pologne une quantité importante de sa production chaque année. « Le plus grand défi pour nous, en tant que producteur, est d'augmenter la production de pommes en Pologne. Chaque année, la superficie augmente avec des pommes de meilleure qualité. Les problèmes climatiques comme le gel et la grêle peuvent constituer une limite naturelle à la production, ce qui permet d'équilibrer le marché. Si nous vivions une saison sans aucun de ces problèmes climatiques, nous nous trouverions dans une situation différente, où la Pologne aurait soudainement 6 millions de tonnes de pommes en une seule saison. Trouver le bon endroit est le défi le plus difficile que nous ayons à relever ».

La demande de pommes a connu une baisse générale, en particulier dans les pays où le tourisme est quasiment inexistant en raison de la pandémie. Des régions comme l'Égypte importent actuellement une quantité minimale de pommes. « Actuellement, la demande est beaucoup plus faible dans certaines régions en raison de la pandémie. Des fermetures au Royaume-Uni ou en Espagne ont complètement interrompu les ventes dans ces régions pendant un certain temps. Dans les régions qui ont maintenant moins de tourisme comme l'Égypte, qui importe une grande partie de notre production, nous avons vu les ventes chuter à un niveau minimum. Toutefois, comme la production de pommes a diminué cette saison aux Pays-Bas et en Belgique, nous avons pu fournir à ces pays de plus grandes quantités de pommes de première qualité comme la Jonagold, la Jonagored et la Red Jonaprince, pour le reconditionnement et les pommes à peler/transformer, la plupart du temps dans des bacs de 300 kg. Cette année, nous avons également pu approvisionner les chaînes de supermarchés d'Europe centrale et orientale en grandes quantités de pommes et de poires ».

Les prix des pommes ont augmenté de manière significative par rapport à il y a deux ans. L'année dernière, Jakub Krawczyk a observé des prix particulièrement élevés. Cette année, les prix sont inférieurs à ce qu'ils étaient mais restent relativement élevés : « Au cours de la saison précédente, nous avons observé des prix extrêmement élevés, principalement en raison d'une production plus faible et du coronavirus au cours de la deuxième moitié de la saison. Cette saison, les prix étaient également élevés au début de la saison. On est loin des prix extrêmes de la saison précédente, mais c'est un prix qui n'était pas acceptable pour tous les marchés. Cela signifie que notre prix de vente est actuellement similaire à celui des pommes italiennes. Je m'attends à ce que le prix reste le même ou même augmente un peu, juste pour couvrir quelques frais de stockage supplémentaires ».

Les prochains mois seront très chargés pour Appolonia, car l'Égypte va commencer à commander de plus gros volumes et son nouvel entrepôt sera terminé : « Nous voyons dans les quantités de pommes que nous avons dans nos chambres qu'il devrait y en avoir assez pour assurer des livraisons stables à nos clients, principalement des supermarchés, tout au long de l'année. S'il n'y a pas de nouveaux confinements, ce qui est assez difficile à prévoir, nous pourrons également approvisionner nos partenaires d'Europe occidentale et orientale jusqu'à la fin de la saison. Nous ne nous inquiétons pas de la qualité des pommes, surtout quand toutes nos pommes sont SmartFreshed. Nous vendons également des volumes plus importants à l'Égypte à partir de ce mois, ainsi qu'au Moyen-Orient et à l'Inde, ce qui nous permet de rester optimistes malgré les temps difficiles que nous vivons. À la fin de cette saison, nous aurons également terminé notre investissement dans un nouvel entrepôt moderne, avec des lignes de conditionnement, qui nous permettra de trier 20 000 tonnes de pommes supplémentaires par an. À l'heure actuelle, nos ventes se situent autour de 120 000 tonnes par an ».

Pour plus d'informations : 
Jakub Krawczyk
Appolonia
Tél. : +48 785 342 930
jakub.krawczyk@appolonia.pl    
www.appolonia.pl  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)