François Bellivier, Capexo :

« La demande en gingembre ne cesse d’augmenter »

On retrouve actuellement sur le marché du gingembre les origines Pérou, Chine et Brésil (acheminées par avion). L’origine Thaïlande devrait arriver sur le marché d’ici une quinzaine de jours. Bien que la crise du coronavirus ait dopé les ventes de gingembre, la consommation avait déjà grandement augmenté ces dernières années : « Aujourd’hui, la demande mondiale est beaucoup plus importante que l’offre. Déjà avant la crise, le gingembre était de plus en plus utilisé en cuisine, notamment dans les plats asiatiques. C’est en effet un produit facile à mettre en œuvre, qui se conserve bien et qui donne du relief à un plat tout en se présentant comme une alternative au sel », explique François Bellivier, Directeur du Développement chez Capexo. 

« Mais depuis un an, la consommation de gingembre a littéralement explosé. Il bénéficie en effet d’une bonne réputation en ce qui concerne l’action bénéfique qu’il peut avoir sur la santé. Le consommateur l’identifie même comme un « alicament » ».  

Une demande plus calme, mais qui reste plus importante qu’avant le début de la crise 
Cependant, bien que la demande de gingembre soit restée importante aujourd’hui, elle est tout de même, à l’image des prix, moins forte que pendant la première vague. « Aujourd’hui, les prix du gingembre sont assez stables, entre 2,8 et 3 euros le kilo. Alors que pendant le premier confinement, ils ont facilement atteint les 4,5 euros. Tout ce qui rentrait était immédiatement vendu voir même pré-vendu. La demande s’est calmée après le premier confinement mais reste quand même plus importante qu’avant le début de la crise sanitaire ».   

Des origines qui se développent 
Face à cette demande qui ne cesse de grandir, le marché évolue : « Il y a de plus en plus d’origines qui arrivent sur le marché et qui se développent. Chacune présente des atouts. Le gingembre frais origine Brésil par avion est d’une qualité exceptionnelle, bien qu’il se conserve peu de temps puisqu’il est frais. Le Pérou est une origine intéressante mais qui présente des mains plus petites. Quant à la Thaïlande, nous l’attendons avec impatience car il s’agit du nec plus ultra en termes de qualité ». 

Pour plus d'informations : 
François Bellivier
Capexo
Tél. : +33 1 41 73 23 00  
Cell. : +33 6 75 03 76 54 
f.bellivier@capexo.fr     
www.capexo.fr     


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Facebook LinkedIn Twitter Rss

© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)