Pierre Sweep, A&P Sweep :

« Je prévois un bon déroulement pour la nouvelle saison du céleri-rave »

« La saison du céleri-rave a commencé avec de bons prix pour la nouvelle récolte. Et elle continue à bien se dérouler, tant au niveau des prix que des volumes. Pourtant, les prix n'ont baissé que jusqu'à environ 0,25 € à l'automne. Il est quelque peu frustrant qu'ils soient restés à ce niveau jusqu'au début du mois de mars. Ces prix ne reflétaient pas les coûts supplémentaires de stockage », explique Pierre Sweep d'A&P Sweep aux Pays-Bas, en revenant sur la saison du céleri-rave.

« Nous avons essayé d'augmenter progressivement ces prix. Les producteurs de céleri-rave n'ont pas une grande moyenne sur cinq ans, et il est important d'assurer la continuité. Les prix de vente actuels se situent autour de 0,45 € à 0,50 €. La demande a légèrement ralenti, mais c'est probablement aussi à cause des nombreux jours de vacances aux Pays-Bas. Je ne pense pas que cela va durer. La qualité était encore un problème au début de la saison. Mais nous avons mis cela derrière nous et nous avons maintenant accès à des produits sains. »

« Je dois ajouter que nous avons les rendements les plus élevés du pays. Contrairement à d'autres régions, nous avons eu une diminution minime de la superficie et nous avons atteint nos kilos grâce à une culture sans problèmes. L'investissement important dans une variété, dont je suis un grand fan, et qui a encore une fois dépassé les attentes cette année, a certainement aidé. Nous avons des tubercules plus gros et plus petits, et cela nous sert actuellement », explique Pierre.

Selon lui, l'évolution de la situation en Ukraine n'a guère affecté le marché du céleri-rave. « L'Ukraine ne figurait pas en bonne place sur notre liste de pays d'exportation. Et la situation n'a guère affecté la demande et les prix. L'impact le plus important se situe au niveau de la disponibilité des transports, mais c'est un point commun à toute la saison. De même, les exportations vers des pays comme la Pologne, la Roumanie, la Slovénie et la Hongrie restent stables. Nous pouvons toujours compter sur ces pays ».

Se projetant dans la nouvelle saison, Pierre voit des avantages à la culture protégée. « Le céleri-rave couvert a connu un excellent démarrage. La culture précoce non couverte a plus de mal avec les journées ensoleillées et les nuits fraîches. Je ne vois pas pourquoi la jonction avec la nouvelle saison de céleri-rave ne serait pas bonne. Il n'y a pas de vide. C'est bon pour la continuité », conclut Pierre.

Pour plus d'informations :
A&P Sweep
9a De Langeweg
4762 RA, Zevenbergen, NL
Tél. : +31 (0) 653 155 323
pierre@sweep.nl 
www.sweep.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)